Devenir un artisan : les conditions pour tous

Devenir un artisan : les conditions pour tous

Le métier d’artisan est aujourd’hui très en vogue en France. L’administration encourage d’ailleurs les jeunes à se tourner vers ce secteur primaire où les débouchés sont nombreux. Cuisinier, pâtissier, construction, serrurier, électricien, verrier et ébéniste, etc. vous n’avez que l’embarras du choix. Et les difficultés changent d’un domaine à un autre. Néanmoins, il existe des conditions qui sont les mêmes pour tous, les voici.

Ouvrir un compte pro

ribC’est tout récent. L’obligation d’ouvrir un compte bancaire professionnel, avec IBAN ou RIB, n’est effective que depuis 2005. L’État voulait pouvoir garder la main mise sur le nombre d’auto entrepreneur. Sans compter que grâce à un compte pro, il sera plus facile pour vous de gérer vos finances et votre comptabilité.
Pour l’ouverture de compte, la solution de facilité serait de faire appel à une banque en ligne. Outre d’être plus accessible et plus pratique, les services de ce genre de prestataire sont modiques.

L’assurance RC Pro

L'assurance RC ProL’assurance RC Pro est une condition sine qua non de l’obtention d’une carte professionnelle. Vous pouvez le contracter dans n’importe quelle entreprise d’assurance. Pour information, il couvre les dommages, les pertes et les accidents en tout genre, mais à une certaine hauteur seulement. Vous devez lire attentivement les conditions de votre contrat avant de signer.
Dans le cadre d’une Assurance RC Pro, vous ne devez jamais manquer un versement. Auquel cas, l’engagement sera interrompu et vous ne serez plus couvert.

Le CAP change en fonction du corps de métier

Le CAP artisan est un certificat homologué par l’État. Pour l’obtenir, vous devez passer par un examen et quelques années de formation. Dès l’âge de 16 ans, vous avez la possibilité de vous inscrire dans l’établissement de votre choix.
Sachez par ailleurs que le CAP change en fonction du corps de métier. Les cours ne seront pas les même pour un cuisinier que pour un serrurier.
Enfin, chaque formation doit être suivie d’un stage pratique. Il est question ici d’acquérir de l’expérience, mais aussi de se faire au véritable rythme et pression du métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *