Dessinez au couteau !

Si vous avez tout l’équipement et tout le matériel nécessaires pour réaliser des toiles au couteau, il ne vous reste plus que l’application proprement dite de la peinture. Il vous faut acquérir des gestes précis et vigoureux pour un meilleur rendu. Vos gestes doivent être comme ceux que vous faites lorsque vous tartinez des toasts. Et pour cela, sachez que vous pouvez utiliser soit la pointe de votre couteau soit son tranchant.

Comment faire un dessin au couteau ?

Tout dépend en fait de l’étape de l’esquisse et des besoins de votre œuvre. Plus précisément, comment procéder ? Si vous vous servez du tranchant de votre couteau, c’est pour marquer les lignes et ce, pendant que votre peinture est encore fraîche. D’ailleurs, c’est toujours préférable de peindre pendant que la peinture n’est pas encore sèche car alors, des aspérités peuvent apparaître ça et là, suite aux traces laissées par le couteau. Et là, il vous sera difficile de rectifier ces irrégularités. Pour les détails, il vous faut un couteau à pointe allongée et dans ce cas encore, de la peinture fraîche sera l’idéale. Pour les motifs de forme ronde, un couteau à pointe arrondie est parfait.

Pour parfaire votre peinture

Comment rendre votre toile aussi réussie que possible ? Ayez pour réflexe de toujours débuter votre œuvre par l’arrière-plan, et puis, vous viendrez au premier plan. Puis, prenez pour habitude de peindre du haut vers le bas, par petites touches de façon verticale. Surtout, évitez de faire de grands aplats monochromes. Il est important que vous ciseliez certaines zones d’ombre afin de mettre une touche de réalisme à votre tableau. Essayez aussi d’inclure quelques taches ou trouées de lumière dans certaines zones stratégiques afin de donner un effet plus naturel et plus vivant à votre œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *